Livres d'histoire locale

Vous êtes à la recherche de livres traitant de l'histoire de la ville de Fruges ? Voici une sélection de livres et publications sur Fruges !

C’était Fruges, la vie du bourg avant 1960

Publié par Gérard Boulanger, ancien imprimeur, féru d'histoire locale et collectionneur de photos. Gérard Boulanger n’a jamais quitté sa ville et en connaît tous les recoins, il raconte la ville de Fruges d'avant 1960 dans son livre "C’était Fruges, la vie du bourg avant 1960".

Livre disponible au prix de 25 euros, en vente à la Civette à Fruges.

 

cetait_fruges
La couverture du livre

gerard_boulanger
Gérard Boulanger, auteur du livre

 

Avant-Propos

Fruges, centre géographique du département du Pas-de-Calais est un chef lieu de canton rural du Haut Pays d’Artois. Son animation est liée à la fréquentation intense de l’axe routier sud-nord reliant Rouen à Saint-Omer, après avoir traversé Abbeville et Hesdin - une portion de l’ancienne "Route Nationale 28" qui se prolongeait jusque Dunkerque - quoiqu’en déclin, son nombre d’habitants a relativement peu varié depuis deux siècles. De 3200 âmes en 1830, sa population est restée proche de 3000 jusqu’en 1914. Elle commence à décroître au cours de l’entre deux guerres pour se situer à 2796 habitants recensés de 1939. Depuis 1945 les frugeois sont en nombre constant au fil des décennies dans un nombre proche de 2500.

Depuis 1960, les aléas économiques non maîtrisables au niveau local ont modifié radicalement son activité et sa représentation. D’une société autonome, économiquement solidaire et pourvoyeuse en produits multiples, elle est passée depuis par une redistribution des rôles. Le développement des déplacements autonomes à courtes et longues distances ont donné à la descendance des familles ‘’ souche ‘’ la possibilité d’accéder à des fonctions plus ambitieuses et implicitement extérieures au milieu local.

Pour un natif de l’immédiat après-guerre, la motivation pour sortir un tel ouvrage tient à une volonté de laisser la trace matérielle pour aider à mémoriser l’animation locale, commerciale, familiale, relationnelle et associative qui était celle d’avant 1960. Le contenu nostalgique n’est pas à considérer comme une référence pleine de regrets, il ne sert à rien d’aller contre le progrès. J’ai participé personnellement et professionnellement à la transition qui a amené la commune à ce qu’elle est aujourd’hui. Je suis un observateur attentif et continuellement intéressé par ce qui se produit dans le pays et ce qui s’y passe, curieux de son devenir et de la réalisation de ses projets.

La période de la vie frugeoise qui polarise mon intérêt s’étend approximativement sur un siècle (1860-1960). J’ai pris un grand plaisir à relater le principal de ce que j’ai entendu de mes parents et amis au cours de mon existence (naissance, enfance, adolescence, activité professionnelle, retraite, entièrement frugeoises). J’apprécie d’ajouter des remarques et anecdotes personnelles pour apporter un agrément supplémentaire.

Cet ouvrage sur Fruges est le premier édité pour une publication commerciale. Il vient en complément des travaux considérables effectués par mes prédécesseurs et amis :

  • Abbé Nestor DELETOILLE (1887-1968), professeur au Collège Sainte-Bertulphe (1919-1937), curé de Canlers, Ruisseauville, Planques et Avondance (1937-1968). Véritable initiateur de ses suiveurs pour la transmission de l’intérêt sur le passé du frugeois.
  • Paul COQUEMPOT (1910-1990), président fondateur du Comité d’Histoire du Haut Pays (1970-1990), initiateur et narrateur de sujets sur les origines du pays, sur les frugeois remarquables dans le passé, du parcours atypique de son existence, de sa vie active tant professionnelle qu’associative. Ses écrits sont de véritables reflets d’une vie passionnément dévouée au passé de son pays natal.
  • Serge DUFOUR (1934-2016), émule du précédent et son successeur à la présidence du CHHP de 1990 à 2015 est lui aussi un pourvoyeur émérite de récits détaillés sur tout ce qui a touché l’évolution de Fruges. La moindre question posée ou anecdote perçue sur un fait frugeois du passé, déclenchait chez lui une enquête qui aboutissait toujours à un résultat des mieux construits. Jamais lassé dans ses recherches, il est parti avec le regret de ne pas avoir achevé le travail sur ses recherches en cours.

Les écrits de l’un et de l’autre sont accessibles dans les "Bulletins Historiques du Haut-Pays" détenus dans la Bibliothèque Boudenoot de Fruges. Paul COQUEMPOT : 44 articles, Serge DUFOUR : 20 publications. Certains BHHP peuvent être acquis suivant disponibilité au Comité d’Histoire du Haut-Pays - 62530 Fauquembergues.

C’est en complément que s’inscrit "C’était Fruges". Il réunit mes cinq premières chroniques frugeoises écrites à partir de 2009.

 

Au sommaire du livre

  • Les processions religieuses à Fruges
  • Un aperçu photographique de Fruges en 1914-1918
  • Marie DONNADIEU-LEGRAND (1877-1956), mère de Marguerite DURAS, écrivain (1914-1996)
  • Association Sportive Frugeoise - A.S.F.
  • Vie et mort d’un édicule sur la place de Fruges
  • La Société de chasse La Saint Hubert
  • Déambulation dans le centre de Fruges en 1939
  • Le potentiel économique frugeois en 1939
  • Fruges dans la tourmente 1939-1945
  • Un banquet des Anciens Combattants Prisonniers de Guerre 1939-1945